top of page
  • catherinelithother

Salon du bien-être 06 et 07 avril 2024 Condé-en-Normandie


Comme chaque premier week-end d’avril, Condé-en-Normandie organise son salon du bien-être. Cette année, il se tient les 6 et 7, dans la salle polyvalente de Saint-Germain du Crioult, soit à moins de 5 kilomètres de la maison. La date est notée dans mon agenda depuis plusieurs semaines déjà car j’avais beaucoup aimé celui de l’année dernière.


Samedi 6, je suis impatiente d’y aller mais je ne veux pas reproduire l’erreur de l’année précédente où nous sommes arrivés dès l’ouverture, à 10 heures. Les exposants n’étaient pas tous à leurs stands, buvant leurs cafés et discutant entre eux. Donc nous arrivons à 10h30 et nous sommes parmi les premiers. J’en profite pour me présenter et laisser ma carte professionnelle, aux organisateurs, pour faire partie des exposants en 2025. Bon, ce n’est pas gagné car il y a déjà deux stands qui présentent des pierres et des bijoux. On croise les doigts et on verra.


Le premier stand où nous nous arrêtons s’appelle Ô natur’elle avec Charline qui est naturopathe et réflexologue, installée depuis peu à Condé. Le courant passe instantanément et je lui laisse ma carte pour un prochain contact. Pourquoi pas un échange de soins car elle nous a proposé une séance de découverte à son cabinet ?


Ensuite, nous allons voir Frédérique CORNOU qui pratique la communication animale. Nous nous installons, donnons le nom de notre chatte et … c’est tout. Afin de ne pas être influencée, Frédérique ne veut pas que nous parlions de Nera, partie en juillet dernier. Je ne sais pas combien de temps a duré la séance, nous l’avons laissée poser ses doigts sur la photo et noircir deux pages de sa fine écriture. Ensuite, elle nous a lu ce que notre Nénette lui a confié : ses sentiments et ressentis vis-à-vis de nous et ses conseils. Certains pourront penser que la thérapeute dit à ses clients ce qu’ils veulent entendre et ne crée pas réellement de liens avec les animaux mais Frédérique ne pouvait pas inventer les souvenirs très précis qu’elle nous a rapportés, les détails comme la couleur de notre voiture ou la nourriture que nous donnions à Nera, quand elle était si faible, à la fin. Et surtout il était impossible qu’elle connaisse la dernière affirmation de Nera : « Lui, c’est un sage et elle, une fée ». C’est ainsi que Tung, mon mari me décrit quand il parle de moi. Cette séance a été une communion bluffante et riche en émotions, pour nous trois. Nous avons hâte de recevoir par mail, les notes remises au propre, par Frédérique que nous remercions très chaleureusement.


Après cette séquence émotions, nous continuons de déambuler et arrivons au stand L’horizon du bien-être, tenu par Ewen. Je suis surprise de le voir. Non que je le connaisse déjà mais nous reconnaissons les tambours qu’il présente. Ce sont des Tambours 3 rivières créés par Pierrick et Sonia Marchand. L’année dernière, Tung avait craqué pour un tambour océan et Sonia lui avait fait un soin énergétique aux sons d’un tambour Orenda. Quant à moi, les percussions m’ont toujours dérangées : je n’aime pas entendre jouer la batterie dans un orchestre, je « crise » sur les sons répétitifs et je sais que je dois travailler sur ce sentiment. Quelque chose est bloqué, je le sais, je le sens. J’ai peur de ce que les percussions me font ressentir et j’étais décidée à laisser Sonia me libérer avec son tambour. Mais voilà, je ne me retrouve pas devant Sonia mais avec Ewen. Ewen est très jeune mais c’est une vieille âme et sa jeunesse disparaît quand il parle. A sa place, apparaît un savoir et une maturité surprenante et c’est déstabilisant. Il me propose de m’allonger sur la table de soin et prend son tambour. Je suis prête à lâcher-prise et me laisse envahir par les sons. Bon, j’avoue, au départ, je résiste un peu. Le tambour entre en moi, ses vibrations entrent en contact avec les miennes et me libèrent. Je me vois, allongée sur le sol qui vibre et semble vivant, en contact direct avec notre Terre-mère et entourée de tipis. J’ai un profond sentiment de perte. Une phrase revient en boucle : «J’ai tant perdu». Cette phrase est ancrée en moi, profondément et semble venir de très très loin... de bien avant ma naissance, même !!! D’ailleurs, je ne pense pas à des choses matérielles ou à des personnes mais à des notions abstraites. La liberté. La connaissance des plantes. Le sentiment d’appartenance. Je suis submergée par le chagrin. Mes larmes coulent, silencieuses, je ne m’en rends pas compte tout de suite mais seulement quand elles arrivent dans mon cou. J’ai ouvert mon cœur et mon plexus et je me suis sentie forte et entière. Puissante. Waouh, du fond du cœur, merci Ewen !!!


Déjà, il est midi et demi, j’ai repéré un thérapeute holistique qui propose une guidance de 30 minutes et j’aimerais assister à la conférence sur les passeurs d’âmes à 14h… mais mon cher et tendre a faim et a tendance à être grognon dans ces moments-là. Nous faisons donc une pause déjeuner en dégustant un plat réunionnais proposé par Maloya, un food-truck local.


Après cette pause gourmande et délicieuse, nous assistons à la conférence sur les passeurs d’âmes mais nous sommes un peu déçus. Il faut dire que la pauvre dame a été dérangée plusieurs fois dans sa présentation par des retardataires pour qui il a fallu ressortir des chaises. Tous ces dérangements l’ont coupée dans sa spontanéité.


Avant de repartir, nous nous dirigeons vers le stand de Quentin RIGAUT, thérapeute holistique, pour une guidance. Je commence, choisis un jeu d’oracle parmi les trois proposés et Tung me rejoint après avoir bu son café. Quentin bat les cartes et aligne celles qui tombent. Il les commente au fur et à mesure. Il me cerne parfaitement. Mon tirage a sorti le magnétisme, les cristaux, la bienveillance, l’intuition, la prospérité, la chance, la créativité et tant d’autres belles cartes. Ma modestie m’oblige à ne pas tout vous révéler. Toutefois, je me suis faite houspiller car je manque de confiance en moi. Bref, je dois oser, tout est entre mes mains. Je ne vous dirai rien du tirage de Tung qui a choisi le même oracle que moi mais il a révélé que nous nous étions bien trouvés tous les deux. Nous avons eu beaucoup de cartes identiques. Quentin était enchanté de nous avoir rencontrés car il a, selon ses propres mots « rarement vu de si beaux tirages et de si belles personnes ».


Voilà mon expérience au salon du bien-être qui a eu lieu le week-end dernier. Il y avait plein de bonnes énergies et j’espère que je ferai partie des exposants, l’année prochaine.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page