top of page
  • catherinelithother

Bilan 2023 - Rétrospective




Ma bonne résolution de l’année portait sur une meilleure communication concernant mon activité afin de me faire connaître.




Quand nous sommes arrivés ici, j’ai décidé d’abandonner la Catherine timide pour aller davantage vers les autres. Un challenge parfois difficile et pour lequel je dois forcer ma nature. Une des manières de m’intégrer a été de participer aux activités proposées par la médiathèque du village. Parmi ces activités, De Fil en Aiguille a lieu tous les dix jours et regroupe les adeptes des travaux d’aiguilles (crochet, tricot, broderie). Je me suis lancée dans une bannière, sur un vieux drap en grosse toile, où je brode «Lithothérapie» en points de croix. Rien que la trame de la broderie m’a demandé 8h15 de travail. J’avance petit point par petit point mais je suis encore loin d’avoir brodé le «e» final. Toutefois, j’espère qu’elle sera terminée pour mes prochains marchés de producteurs.


Suite à ma participation à la soirée zen, organisée par la piscine, en décembre 2022, une journaliste est venue m’interviewer, le 2 janvier et son article est paru dans le journal local (La Voix, Le Bocage), le 5. Cet article m’a offert beaucoup d’opportunités pour laisser mes flyers, un peu partout, dans le village. Ainsi, je «traine» à la piscine, à la boulangerie, à la médiathèque, à la poste, chez la coiffeuse, à la pharmacie, chez l’ostéo, mais aussi dans un gîte des environs. Cette visibilité m’a permis d’obtenir quelques rendez-vous tout au long de l’année dont certains sont récurrents chaque mois. Ici, il est très fréquent que l’on m’offre un goûter quand le soin est terminé. Parfois, je repars avec des tomates du jardin, des pommes ou des reines-claudes selon la saison. J’ai même reçu des plants de rudbeckia à l’automne et une hellébore à Noël. Ces petits cadeaux me font chaud au cœur et renforce encore nos liens.


En février et mars, j’ai publié une série de trois articles sur l’ancrage puis sur la grossesse. J’ai passé énormément de temps à écrire ces posts, à faire des recherches sur les associations de pierres et élaborer les bracelets correspondants. Au départ, je voulais publier trois épisodes, sur un sujet différent, chaque mois, mais cette façon de communiquer était chronophage et peu, voire pas du tout rentable. J’ai donc décidé, en avril, d’arrêter ces publications tout en gardant mes bilans mensuels. J’étais déçue mais je ne le regrette pas. Ce temps «gagné», je l’ai utilisé pour me diversifier dans mes créations et je me suis bien amusée. Les idées fusent et afin de ne pas perdre celles qui ne prennent pas vie tout de suite, j’ai commencé un cahier de créations où je note tout ce qui me passe par la tête avec ce que je ramasse par-ci, par-là (bois, plumes, pommes de pin).


En parallèle, j’ai réfléchi sur l’utilité d’un groupe public sur Facebook qui a finalement vu le jour en septembre sous le nom de Catherine Lithothérapie : les petits cailloux de couleur. Pour l’instant, il y a peu d’interaction et je trouve que c’est dommage. J’aurais aimé recevoir des questions sur les pierres, des retours sur mes créations ou des demandes d’aide sur des problèmes particuliers. J’ai encore de gros progrès à faire sur l’animation mais n’hésitez pas à partager avec votre communauté !!!


Une nouvelle soirée zen, en octobre, à la piscine et le marché de Noël, début décembre m’ont fait rencontrer beaucoup de monde. Les visiteurs étaient curieux, ont posé des questions et les retours sont encourageants. Suite à une demande, je vous annonce que j’ai émis ma première carte cadeau pour un soin. J’ai également longuement discuté avec un apiculteur qui organise une journée portes ouvertes sur son exploitation, le dernier samedi de juillet. Je dois le recontacter en mars pour finaliser la logistique mais ma demande de participation est quasi validée. Je vous en reparlerai le moment venu, tout comme je vous dirai l’impact qu’aura l’insertion d’un petit encart dans la plaquette de l’EHPAD. Les graines sont semées, nous verrons ensemble ce qu’il en sortira.


Je termine l’année, contente de moi, ma société a soufflé ses sept bougies en septembre dernier et a réalisé son meilleur chiffre d’affaire, depuis sa création.


Sans relâcher mes efforts sur la communication entreprise en 2023, cette nouvelle année aura un autre objectif que je vous propose de découvrir dans mon prochain post.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page