top of page
  • catherinelithother

Bilan Avril 2024




« En avril, ne te découvre pas d’un fil »… alors, clairement, ce n’est pas cette année que j’ai été tentée. Si nous avons réussi à baisser le chauffage, nous sommes loin d’avoir abandonné les pulls !!! Je me lasse des arcs-en-ciel et je rêve de soleil éclatant et de chaleur pour ressortir les robes légères.


Si la météo est maussade, mon humeur ne s’en ressent pas et le mois commence avec une bonne nouvelle : la jeune fille à qui était destiné le bracelet en fluorite, le mois dernier, a réussi son premier examen, à savoir son permis de conduire. On croise les doigts pour que le bac suive, à la fin de l’année scolaire.


Chaque premier week-end d’avril se déroule le salon du bien-être de Condé-en-Normandie. Je vous ai déjà parlé de cet évènement qui se déroulait à moins de 5 kilomètres de la maison. J’y ai laissé mes coordonnées pour une prochaine édition que je pensais être l’année prochaine mais j’ai découvert que le prochain salon se déroulerait fin septembre. Là aussi, je croise les doigts car ce serait vraiment top de pouvoir exposer avec tous ces professionnels.


Charline, que j’ai rencontrée lors de ce salon, est naturopathe et réflexologue. Son cabinet « Ô natur’elle avec Charline » est décoré avec beaucoup de goût. Dès que j’y entre, les teintes douces me détendent. Je ne sais pas combien de temps a duré la séance de réflexologie plantaire mais elle m’a fait un bien fou. En échange de cette expérience, je lui ai fait découvrir la lithothérapie. Ces moments partagés ont confirmé notre entente et je reviendrai avec un grand plaisir me détendre et me ressourcer ici.


Cet été, des amis vont venir, pour une semaine de vacances et je suis allée me renseigner auprès d’une des deux chambres d’hôtes du village, pour leur hébergement. Ce faisant, j’ai rencontré les propriétaires qui sont adorables et... très bavards. Ils m’ont raconté leurs vies tout en me faisant visiter les lieux. Répondant à leurs questions concernant mon activité, j’en ai profité pour leur laisser mes flyers. Ce petit détour qui n’aurait dû me prendre que quelques minutes s’est prolongé pendant plus d’une heure trente de bavardages bon enfant.


Aux alentours de notre village, se trouve également la Commanderie de Courval. Édifiée au milieu du 12ème siècle, elle est, depuis peu, la propriété de Virginie et Guilleaume qui veulent faire revivre cet ancien site templier, situé sur les chemins du Mont Saint-Michel. Pour cela, la fête de l’oiseau organisée le samedi 27 réunissait des artistes et des artisans de 11h à 20h. J’ai été acceptée à participer à ce marché, deux semaines auparavant et je remercie les organisateurs pour cette invitation. Pour être dans l’ambiance, j’avais empruntée une tenue médiévale et décoré mon stand. Les jours précédents avaient été froids et secs, mais malheureusement, la pluie s’est invitée et a couvert le son de la harpe et des autres instruments provenant du village médiéval monté pour l’occasion. Dans la cour, le marché artisanal a pataugé dans la boue et a abdiqué, face aux éléments, avant l’heure prévue. Malgré tout, quelques curieux sont venus et j’ai, quant à moi, passé une agréable journée, entourée de personnes passionnées que je prendrai plaisir à revoir pour discuter plus longuement. J’avoue toutefois que j’étais bien contente de rentrer à la maison pour me sécher et me réchauffer d’une soupe. Depuis la météo est belle et le soleil brille, la Normandie peut être capricieuse !!!


Rendez-vous, début juin, avec le soleil j’en suis persuadée, pour la suite de mes aventures normandes. D’ici là, prenez bien soin de vous.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page